top of page
Rechercher
  • Nzio BOOTO MAFUTA - Ngawali MOBUTU

LA PROFESSIONNALISATION DE LA POLITIQUE ?

Dernière mise à jour : 14 nov. 2023


《Les citoyens devraient comprendre, et les politiciens se rappeler que la politique n'est pas un métier, ni un plan de carrière, mais un honneur fait à quelques uns (ayant reçu une formation dans des domaines divers tels que avocat, médecin, journaliste...) d'exercer une fonction représentative de tous pour organiser toutes les strates de l'État.》


En transformant un mandat en un métier que l'on exerce parfois pendant toute une vie, on professionnalise la politique : des carrières interminables, des candidatures à répétition, des come-back sans fin.


Faire la politique autrement. Croire en la Res Publica sans vouloir pour autant en faire son métier. Certes une longévité politique peut s'expliquer par une expérience avérée.


La contribution des profanes à la chose publique est une idée très ancienne. Dans l'antiquité, les Grecs pratiquaient le tirage au sort et la rotation rapide des mandats afin, justement, de favoriser <l'autogouvernement de tous par tous, chacun étant à tour de rôle gouvernant et gouverné>.


Certains politistes ont estimé que la professionnalisation de la politique a eu des effets néfastes sur la vie politique.


Daniel GAXIE (politiste français), je cite : Avec la professionnalisation, le pouvoir politique devient une source de revenu, ce qui a pour effet d'inciter les femmes et les hommes politiques à faire passer les intérêts de leur carrière avant les intérêts de la nation. Cela constitue une instrumentalisation du pouvoir politique.


Pour Joseph SCHUMPETER (économiste politiste autrichien), la professionnalisation de la vie politique transpose la logique économique producteur/ consommateur au niveau politique.

Les électeurs deviennent des consommateurs de politique et les hommes politiques des producteurs de politique.

Ce qui a pour conséquence comme en économie, une adaptation du producteur politique à la demande politique.

En d'autres termes, le politique va privilégier la prise de décisions propre à contenter son électorat tout en maximisant son propre profit.


Ne serait il pas plus que temps de faire de la politique autrement...

63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page